Stage préparation transvésubienne avril 2018

 Stage All Mountain et préparatif pour la Transvésubienne, les participants viendront perfectionner leur technique,  découvrir des paysages magnifiques , et  engranger du plaisir sur les 5000m de dénivelé négatif réalisés sur des sentiers ludiques et techniques.  Le stage préparation à la Transvésubienne 2017 est lancé avec un nouveau programme,de nouveaux tracés, avec du technique, du physique, et toujours du plaisir que ce soit pour le côté ludique du pilotage ou pour le côté découverte de nouveaux paysages.

Exceptionnel le départ du stage 2013 sous la neige comme à la TransV 1 mois plus tard

Hébergement spécialisé chez olivier de Bed and Bike

 

 

La Transvésubienne 2017, cette épreuve pas comme les autres, nécessite une approche et un entrainement particulier. Les très longues descentes cassantes et techniques nécessitent un pilotage fluide pour ne pas s’épuiser, préserver son matériel, les 3200m de dénivelé positif nécessitent quand à eux une grande endurance, mais aussi l’habitude de portages et des montées petit plateau. Pour vous donner une idée retrouvez mon récit de ma Transvésubienne 2008 paru sur velo 101 en bas de page.

Situé un peu plus d’ mois avant l’échéance, ce stage doit vous permettre de vous tester sur un parcours équivalent, (bien que fractionné pour ne pas vous cramer), d’augmenter votre endurance, de travailler votre pilotage grâce aux conseils d’un moniteur aguerri (8 fois finisher en 8 participations et podium en catégorie en 2008, toujours dans les 100 premiers , souvent dans les 50)

Le plaisir sera aussi bien présent à travers la beauté des paysages et les sentiers très techniques mais aussi ludiques. Vous pourrez enfin bénéficier des conseils d’un entraîneur professionnel pour la suite de votre préparation.

Le premier jour commencera à 13h sur les pentes du Mont Ventoux ,par un bilan technique où les fondamentaux seront évalués et retravaillés selon les besoins de chacun , avant de rejoindre un spot technique ou nous pourrons mettre en application ces bases et aborder des thèmes plus précis comme les courbes , les pierriers, les cassures. sur des single tracks ludiques (virages,  drop, marches, caillasse ) , et l’après midi, après une remontée en fourgon nous mettrons en pratique sur une longue descente du Ventoux  avec quelques remontées. Le deuxième jour commencera par une matinée technique au cours de laquelle seront approfondies les techniques vues la veille par des exercices appropriés, avec notamment les virages serrés, les épingles , les fortes pentes, les montées techniques, la gestion du mouvement vertical, pompage, mobilité dissociation/vélo,franchissement,  et initiation au jump pour le Fun. L’après midi sera un peu plus physique  et commencera par une belle descente du Ventoux via le bike park ou nous reverrons comment piloter pour bien passer bosses et virages relevés. Puis nous rejoindrons l’autre versant avec des remontées parfois en portage, ce sera l’occasion de revoir la technique pour cet exercice très important sur la Trans.

1. OBJECTIFS :

  • Perfectionnement technique spécifique
  • Préparation physique longue durée
  • Mise en place d’une approche rationnelle de l’évènement
  • Découverte des plus beaux sentiers du Mont Ventoux

 

2. MOYENS :

  • Encadrement par moniteur BE et entraineur fédéral VTT habitué aux Transvésubiennes (7 participations).
  • Site extraordinaire du Mont Ventoux avec ses terribles pierriers, dénivelés, sentiers technique.
  • Accompagnement au cours des sorties sur les meilleurs itinéraires.
  • Conseil méthodologique pour la phase finale de votre préparation.
  • fourgon avec remorque pour remontée au sommet, VTT enduro en location possible.
  • Hebergement spécifique cyclistes .
  • Retour Vidéo pour mieux cibler ses axes de travail.

 

3. LIEU :

  • BEDOIN au pied du MONT VENTOUX
tomventoux

4. Programme

  • Samedi  8 avril

a partir de 13h Présentation des participants et du guide, chargement des VTT direction  les pentes du Ventoux un spot très sympa ou nous pourrons travailler la technique sur des single tracks ludiques (virages, position, drop, marches, pierrier ) .Nous mettrons en pratique sur une longue descente du Ventoux très sinueuse, suivie d’une remontée sur piste pour une nouvelle descente plus technique avec quelques sauts naturels et passage sous la roche…

        .

25Le soir vous pourrez prendre soin de votre monture,  récupérer dans un hôtel très confortable et dans un petit resto très sympa.

  • Dimanche  9 avril

Vers 8h petit déjeuner à l’hôtel

9h

       chargement des VTT direction le col de la madeleine

fourgon


 

9h30,  La matinée va aborder la technique sous un angle différent de la veille. A partir des difficultés clés rencontrées lors d’une sortie exigeante, le moniteur VTT du Ventoux  vous proposera des petits exercices directement en situation, avec conseils et répétitions, les difficultés vont  être de mieux en mieux gérées . forte pente, cassure, drop, jumps, courbes, marches en descentes et en montée, pierriers, épingles… le tout sur de beaux singles tracks exquisement ludiques. la pause pic nic au bord du petit lac du paty sera l’occasion de souffler et d’échanger avant de rejoindre le sommet du ventoux pour vivre une mini Transvesubienne :le pilotage débutera sur une Crête caillouteuse avec panorama incroyable, suivi d’un passage dans le bike park pour valider sa technique sur les bosses et virages relevés, avant de rejoindre la forêt , un sentier technique en balcon, avec de belles descentes sinueuses entrecoupées de remontées techniques parfois quelques portages, et nous rejoindrons le pied du ventoux par une nouvelle longue descente technique qui arrive à 2 pas de l’hôtel.

Ceux qui devront nous quitter en resteront là , pour ceux qui choisiront l’extension, avec l’enduro Tour VTT de vaucluse, le programme détaillé sera mis en ligne plus tard , mais le Lundi 21 avril sera plus orienté XC/ all mountain pour une charge physique combiné au plaisir des singles tracks ludiques des Monts de Vaucluse. Le mardi enduro et allmountain sur Blauvac (un spot d’Anne Caro CHAUSSON) et le Limon , Mercredi Enduro aussi dans les dentelles. Jeudi enduro dans le Ventoux avec 2 grosses descentes et remontée en Fourgon.

vignes

5. Hébergement

  • Un très bel hôtel de charme (3 étoiles) à dimension humaine avec un accueil familial. Si vous souhaitez venir avec un accompagnant non cycliste, c’est possible, de même  une ou plusieurs nuits supplémentaires, n’hésitez pas à me demander.
  • une autre formule moins chère est en négociation, à suivre

 

6. TARIF

  • 400€ en tout compris pour samedi dimanche+lundi
  • 230€ en tout compris pour samedi +dimanche
  • 260€ en tout compris pour dimanche Lundi (stage + repas + hébergement)
  • 155€ par personne pour les 2 jours sans l’hébergement.
  • 90€ pour une seule journée sans hébergement.
  • Réduction de 10% pour 2 personnes, 15% pour 3, au-delà, me consulter.

    2 yétis dans le Ventoux lors du stage 2011

 

7. DATE

  •  7/8/9 avril 2017, (selon la demande, autres dates possibles).

 

8. ADAPTATION

  • Il s’agit de notre concept clé, j’adapte le programme au client, avec toujours la possibilité d’ajuster le parcours pour permettre un retour plus rapide en cas de défaillance d’un participant(les autres pourront prolonger). La difficulté du parcours peut être adapté, le temps de pause aussi, si vous connaissez déjà quelques descentes, je peux vous emmener sur d’autres itinéraires, pour les dates , il s’agit de proposition, n’hésitez pas à me contacter si vous avez un besoin particulier. A noter, d’ autres stages plus axés sur la descente et le pilotage sont programmés en avril avec autant de dénivelé négatif, mais les remontées davantage en fourgon.

9. RÉSERVATION , RENSEIGNEMENT

  • Pour préserver la qualité du conseil ,le nombre de place est limité,ne tardez pas trop à vous inscrire
  • Ce stage s’adresse à ceux qui veulent réussir leur Transvésubienne, mais aussi aux amateurs de parcours extrêmes et techniques dans des paysages somptueux.
  • M’envoyer un mail
  • Téléphone : 06/99/66/49/18

Ma transvesubienne 2008 (velo 101 Santacruz blur LT)

La « TRANS » , l’épreuve ultime en VTT, la référence en la matière, la plus dure et la plus belle course, un peu à l’image de la marmotte pour les cyclosportifs. Une véritable épreuve, ou le fait de finir est déjà un exploit, souligné par le sticker finisher sur les plaques des heureux arrivés dans les délais.

Cette 16ème édition démarre toujours de la station la COLMIANE(alt 1500m ), désormais en une seule étape de près de 80 km , elle offre près de 3000m de dénivelé positif et 4000 de négatif puisque l’arrivée se situe à LEVENS, à 500m d’altitude, et accueille cette année des trailers à pied partis un peu plus tôt.

Je crois que la majorité des VTTistes voient en cette épreuve la définition même de leur sport favori, avec une dimension physique très présente mais à part égale avec la technique. Le cadre est somptueux, du vrai vélo de montagne, avec sa part de danger (sentiers en crête , en balcon , rochers ;, à pics, mains courantes portages , et le plein de singletracks.

Les participants le savent, ils viennent presque tous avec des vélos typés enduros, avec 120mm de débattement mini et de gros pneus cramponnés en 2.3 pouces.

Vous l’avez compris , on ne vient pas là en touriste, il faut une longue préparation, et beaucoup font de cette course leur objectif majeur de la saison. C’est un investissement en temps,(entraînement ;+ long déplacement à l’extrême SUD EST), en argent avec du matos spécifique, un hébergement à prévoir, et un tarif d’inscription exagéré, 45 euros pour une seule épreuve avec un repas maigrichon, c’est cher !.

Pour ma part, j’ai eu beaucoup de chance cette année avec le prêt d’un magnifique SANTA CRUZ BLUR LT par le magasin MAG 2 ROUES de Malaucène , de quoi aborder le départ en 3ème ligne avec le sourire malgré la pluie continue qui s’abat sur la France depuis une semaine. La météo n’est pas de la partie et s’ajoute aux conditions extrêmes de course , ce qui conduit sagement l’organisateur à renoncer à la montée de PEIRA CAVA .Plus d’une heure et demie de course en moins mais compensé par le temps perdu sur le terrain très glissant.

Départ en descente à plus de 300 coureurs sur une piste de ski ,impressionnant ! Puis longue ascension du col des 2 caires où les premiers font la différence, déjà 6 minutes de retard après 50 minutes de course. La suite ce n’est que du bonheur avec une traversée très exposée à 2000m d’altitude, sur un terrain glissant avec beaucoup de gaz, et quelques névés, et enfin la grande descente technique sur Lantosque alternant virages en épingles, rochers, racines, marches, près de 1500m de dénivelé négatif pour le plus grand plaisir des descendeurs. Pointé à la 20ème place environ, en bas de la descente, j’ai la surprise de dépasser un concurrent sur un semi-rigide, en train de surfer sur les pavés. Après cette plaisante mise en bouche de près de 2 heures, commence un long portage, qui permet aux hommes en forme de reprendre du temps sur les techniciens, la longue succession de portages et passages techniques, me permettent de revenir à la 8ème place aux dépends d’olivier Lamarque qui s’est luxé l’épaule et finira malgré tout à une belle 12ème place.

Malheureusement, ma roue arrière se dégonfle et m’oblige à interrompre ma remontée, avec une réparation qui n’en finit pas car ma pompe ne fonctionne pas. Après 10 minutes de galère, Le ciel m’envoie mon ami FRED, qui s’arrête pour me prêter sa pompe. C’est l’occasion de souligner l’état d’esprit très solidaire dans cette épreuve , où l’on n’hésite pas à s’arrêter pour laisser passer un concurrent plus rapide dans une portion et qui vous laissera à nouveau passer si vous le rattrapez .Pourtant pilote assez technique en ma qualité de moniteur cycliste basé au Mont Ventoux, j’ai laissé le passage à des descendeurs fous en apparence, mais tout simplement meilleurs que moi, avant de les rattraper dans la remontée suivante.

Après cette réparation, je repars à la 26èmé place pour encore 3 heures de course sous une pluie persistante . Mais le terrain de jeu est si plaisant que le plaisir reste intact . Remonté à la 13ème place, je serai dépassé par 3 concurrents dans la dernière descente, où les crampes aux avant bras m’obligent à descendre du vélo.

Après 6h33 de course, je franchis la ligne d’arrivé environ 45 minutes après Vivien Legastellois le grand vainqueur de cette édition 2008. Fatigué mais ravi malgré les galères, j’envisage déjà ma participation pour la prochaine édition, il me reste un an pour trouver une pompe qui fonctionne bien, et il faudra également trouver de nouvelles chaussures car les très longs portages sur terrain caillouteux et humides ont achevé les miennes. Seuls regrets : devoir rendre le SantaCruz qui m’a donné tant de plaisir sur cette épreuve, et cette météo qui a empêché de profiter du paysage, et obligé à passer à pied sur un terrain trop glissant.

Luc Monchal, dossard 76

 

 

Haut de page